Chat with us, powered by LiveChat

Histoire SUBARU

Notre histoire

1917 - 1969

VOLER ET ROULER

Le principal constructeur aéronautique japonais devient, après la seconde guerre mondiale, le groupe technologique Fuji Heavy Industries – avec sa nouvelle division automobile appelée Subaru. La marque fait parler d’elle avec ses véhicules innovants et jette ainsi la base d’une croissance durable.

1917

En 1917, la société Aircraft Research Laboratory est fondée à Gunma au nord de Tokyo, pour devenir bientôt le constructeur aéronautique de pointe Nakajima Aircraft qui livre également des moteurs et avions à l’armée de l’air japonaise.

Portail de la première usine Aircraft-Research-Laboratory à Ota City. On y construir des avions de chasse comme ce biplan.

1950

L’entreprise Fuji Sangyo qui lui a succédé est partagée en 1950 en douze petites sociétés; cinq d’entre elles sont réunies en 1953 sous la raison sociale de Fuji Heavy Industries, dont une division automobile.

1954

En février 1954, FHI présente le premier prototype de voiture de tourisme Subaru: la P-1 de conception à ponton, première voiture japonaise à carrosserie autoportante.

1500_P-1.jpg

Un précurseur: la Subaru P-1 (ou 1500) longue de 4,24 mètres paraît en 1954 mais n’est jamais construite en série. On se concentre tout d’abord sur les petites voitures – avec succès.

1956

FHI est également à la pointe dans d’autres domaines: le premier bus japonais à suspension à air est présenté en 1956 sous la marque Fuji tandis que le T-1 Jet Trainer présenté en 1957 est le premier avion à réaction construit en série au Japon.

1958

En 1958, la Subaru 360 démarre dans la catégorie japonaise Kei-Car: c’est la première voiture de tourisme produite en série par Subaru.

12_-_17_Subaru_360__11_.jpg

Première voiture populaire japonaise: avec la 360, Subaru passe à la production en grande série. La première série se reconnaît à ses cadres de phares chromés, tandis que la version révisée a des cadres dans la couleur du véhicule. Tout juste 400´000 exemplaires sont construits jusqu’en 1970.

1960

La nouvelle usine principale «Main Plant» est inaugurée à Gunma en 1960.

18_-_21_Gunma_Produktionsstandort-pkw-motor-getriebe-oizumi-plant-gunma-ota.jpg

Gunma, depuis 1960 la principale usine de Subaru, connaît une rapide croissance.

1961

La fourgonnette et mini-pickup Subaru Sambar est lancée en 1961 sur la base de la 360.

subaru-360-truck-and-van_med_hr-9_FREI.jpg

Une polyvalence imbattable: la Sambar montre la manière intelligente de profiter de trois mètres de longueur. La série polyvalente est encore très demandée aujourd’hui.

1964

42_-_45_Subaru.jpg

Le centre de test et de recherche Subaru est ouvert à Gunma en 1964 avec circuit de 1,6 kilomètre.

1965

Les activités du groupe FHI sont subdivisées en 1965 en automobiles, construction de machines, transport et bus ainsi qu’aéronautique.

1966

28_-_29_Subaru_1000.jpg

Première voiture de tourisme japonaise à moteur boxer et traction avant: la Subaru 1000 fête sa première en 1966.

En janvier 1966, le siège de l’entreprise prend possession du nouveau Subaru Building à Shinjuku.

1968

C’est avec la fondation de Subaru of America, Inc. qu’ont démarré en 1968 les exportations aux USA, le marché et site de production encore aujourd’hui le plus important pour Subaru.

1970 - 1979

A L‘AUBE D‘UNE ÈRE NOUVELLE

Les années 1970 donnent à la marque Subaru sa forme moderne. Subaru devient la plus grande marque mondiale de voitures de tourisme à traction intégrale et fait progresser la croissance internationale en se lançant sur le marché européen.

1970

La production de la Subaru 360, premier modèle à volume de la marque, prend fin en mai 1970.

1971

Le break Subaru 1300 G 4WD à moteur boxer et traction intégrale commutable est présenté au Tokyo Motor Show en octobre 1971. C‘est également en octobre que la Subaru Leone est introduite sur le marché.

38_Subaru_Leone_Coupe__.jpg

Les coupés japonais sont à la mode début des années 1970. Mais seule la Leone à deux portes est dotée de la traction intégrale.

1972

La Subaru Leone 4WD Station Wagon à moteur boxer de 1,4 litre lancée en septembre 1972 ouvre une nouvelle ère dans le domaine de la traction comme première voiture à traction intégrale de grande série du monde.

1973

Avec la première de la Leone au Salon d‘Amsterdam en 1973, Subaru prend le départ aux Pays-Bas et dans d‘autres pays européens.

1975

La Leone à traction intégrale est également disponible en Europe dès 1975.

1979

54_Subaru_1800_1983_Quelle_CD_30_Jahre_Subaru__1_.jpg

En 1979, Subaru présente la seconde génération de la Leone, lancée sur de nombreux marchés européens comme Subaru 1800 et également proposée en Suisse dès 1980.

1980 - 1989

REDÉMARRAGE À PLEINS GAZ

La nouvelle décennie est placée sous le signe de l’entrée de Subaru au marché suisse exigeant de l’automobile. Car c’est surtout dans les régions montagneuses que la marque est d’emblée convaincante par sa technique robuste et performante – qui lui permet de gagner de nombreux clients fidèles et enthousiastes.

Avec la traction intégrale, la Subaru Sambar joue un rôle de pionnier dans le segment des utilitaires Kei-Car et micro car.

1982

Voll ausgebaut umfasst der Produktionsstandort in der japanischen Präfektur Gunma 1982 fünf Werke, darunter die Motoren- und Getriebeproduktion im Werk Oizumi. Dort werden Boxermotoren und später auch die stufenlosen CVT-Automatikgetriebe hergestellt.

1983

07_1983_Subaru_E10_Wagon.jpg

Le micro bus Subaru Wagon, voiture à six places à traction intégrale la plus courte de tous les temps, démarre en 1983.

1984

La Justy introduite en 1984, première petite voiture japonaise livrable en Europe, est équipée en série de la traction intégrale commutable.

08_1984_Subaru_Justy.jpg

La première Justy compte parmi les modèles 4x4 les plus compacts du marché, et ce pour un prix abordable – et d’emblée un hit. La série est longuement proposée, et relookée en 1989.

1988

Subaru Tecnica International (STI) est fondée en 1988 en tant que spécialiste des activités de sport automobile. Subaru of Indiana (USA) entame ses activités et l’usine de Lafayette devient le plus grand site de production.

1989

02_1991_Subaru_Legacy_SuperStation.jpg

La Subaru Legacy – jusqu’à présent la voiture de tourisme à traction intégrale la plus vendue du monde – débute en 1989 à l’IAA de Francfort.

En 1989, Subaru ouvre au Japon un nouveau centre de test et de recherche.

1990 - 1999

UNE ÈRE NOUVELLE

Subaru aborde un terrain inconnu: au championnat du monde des rallyes, dans le segment SUV et dans la classe compacte, le constructeur japonais mise sur les atouts du moteur boxer et de la traction intégrale – et récompensé.

1990

Départ vers une nouvelle décennie réussie dans le sport automobile: la Subaru Legacy gagne en 1990 le groupe N au Safari Rallye. Puis suivent plusieurs titres de conducteur et de constructeur au CM des rallyes avec la Subaru WRX STI.

1992

Témoignage de qualité: Subaru accorde dès 1992 une nouvelle garantie intégrale de trois ans et jusqu’à 100’000 kilomètres.

Subaru conclut en 1992 avec le groupe chinois Guizhou Aviation Industry Corporation un transfert technologique qui aboutit ensuite à la production de modèles Subaru en Chine.

84_Subaru_Vivio_4WD__1998.jpg

La Subaru Vivio longue de 3,29 mètres est en 1992 le premier Kei-Car à 4WD également vendu en Europe.

1993

Avec l’Impreza, Subaru pénètre en 1993 dans le populaire segment compact et propose avec la WRX STI une super sportive qui deviendra bientôt légende.

1995

Le «Corporate Environment Committee» adopte en avril 1996 un plan environnemental 2000 et commercialise même auparavant (1995) la Sambar EV comme premier véhicule électrique de la marque Subaru.

A Hokkaido au Japon, le terrain de test Bifuka et ouvert en 1995 pour des tests de conduite et de performance par neige et froid; depuis 2003, un circuit haute vitesse complète l’installation.

Avec les modèles Forester et Outback, Subaru assume un rôle de chef de file dans le segment international des SUV et Crossovers.

83_Subaru_Forester.jpg

Voiture à tout faire et forme immédiatement reconnaissable – Subaru réalise un tout grand coup avec le Forester.

81_Subaru_Outback__2001.jpg

Avec son aspect rustique, l’Outback est encore actuellement à la base d’une nouvelle tendance.

1999

General Motors acquiert en 1999 une participation de 20 pourcent à la maison-mère de Subaru Fuji Heavy Industries et crée ainsi les conditions en vue d’une étroite collaboration (bien que limitée dans le temps) entre Subaru et les marques GM Opel et Saab.

2000 - 2009

L‘HEURE DES DÉCISIONS

Après le cap du millénaire, Subaru se prépare pour l’avenir. Le lancement du premier moteur boxer diesel du monde s’adresse à de nouveaux segments de clientèle, le potentiel des systèmes alternatifs de propulsion est exploré, des coopérations aboutissent à des synergies – et il est pris une décision qui fera date dans le sport automobile.

2003

Au Tokyo Motor Show 2003, Subaru présente le concept Roadster B9SC à traction hybride à deux places, dû au designer chef Andreas Zapatinas.

Dans le cadre de la coopération avec GM, la Saab 9-2X sur base Impreza et la Saab 9-6 (concept car) sur base Subaru B9 Tribeca font leur apparition.

En 2003 Petter Solberg gagne pour Subaru le premier titre au CM des rallyes. Après trois titres de conducteur et trois de constructeur, la marque se retire du CM en 2008.

Saab_9-2x.jpg

Une Subaru suédoise: l’Impreza sans doute la plus rare s’appelle Saab 9-2X.

96_Saab_9-6_alias_Subaru_Tribeca__3_.JPG

La Subaru Tribeca devait débuter comme Saab 9-6. Ce ne fut qu’une idée.

2005

En mars 2005, la trois-millionième Subaru Legacy sort d‘usine, c‘est la voiture à traction intégrale permanente la plus vendue du monde.

19_2004_Subaru_Legacy_Executive.jpg

Pour répondre aux exigences croissantes des clients, la nouvelle Legacy est de présentation très soignée.

2006

L‘„International Engine of the Year Award 2006”, Oscar de la construction des moteurs, est décerné au boxer 2,5 litres suralimenté.

300_PS_Motor_fu__r_den_WRX_STI_25T.jpg

Costaud: en 2006, le boxer 2,5 litres turbo à essence déployant 300 CV obtient dans la catégorie 2,0 – 2,5 litres le titre «International Engine of the Year Award».

2007

90_-_93_Subaru_Boxer_Diesel_Outback_2015.jpg

A l‘IAA 2007, Subaru présente le premier moteur boxer diesel quatre cylindres de tous les temps, qui est monté sur divers modèles un an plus tard.

Dans le cadre d‘une coopération avec Toyota, tous les Kei-Cars de Subaru sont désormais développés et produits par Daihatsu.

2009

En 2009, la combinaison boxer à essence et transmission continue Lineartronic fait son apparition.

116_-_119_Lineartronic_CVT_Getriebe_mit_Boxermotor.jpg

Plaisir de conduire, confort et économie de carburant, voilà ce que garantit la combinaison du moteur boxer et de la transmission automatique Lineartronic.

2010 - 2019

DÉPART VERS UNE ÈRE NOUVELLE

Subaru relève les défis de la nouvelle décennie avec la devise de la marque «Confidence in Motion». Et plus encore: ce credo marquera l’identité de la marque ces prochaines années.

2010

Sur l’asphalte du Nürburgring, la Subaru WRX STI établit en 2010 un nouveau record pour les voitures à quatre portes avec 7:55 minutes.

2011

116_-_119_Subaru_Boxermotor_2016.jpg

La troisième génération des moteurs boxer de Subaru est introduite en 2011.

2013

La traction intégrale permanente Symmetrical AWD est complétée en 2013 du système X-Mode pour des performances supérieures.

2015

Chez Subaru, le 15 millionième moteur boxer quitte l’usine en 2015.

2017

En 2017, Fuji Heavy Industries est rebaptisé Subaru Corporation à l’occasion du centenaire du groupe.

2018

forester-overview-gallery-01.jpg

En 2018, Subaru fête 60 ans de construction automobile et lance la cinquième génération du Forester.